Connaitre les 3 types d’amour pour vivre un amour qui ne finit pas

« Je l’aime, un peu, beaucoup, à la folie »… Nous prononçons souvent le mot Je t’aime sans véritablement prendre conscience qu’en vérité il existe trois types d’amour, trois façons d’aimer. Mais alors duquel parlez vous?
Si la langue française n’utilise qu’un seul verbe pour parler d’amour, depuis longtemps déjà, il a toujours été question de 3 amours bien distincts qu’une personne est capable d’exprimer.
Alors peut être qu’après cet article vous commencerez par dire; Je t' »EROS », je te « PHILEO » ou alors je t' »AGAPAO »?


En attendant, parlons donc d’amour…

1) L’amour « EROS »

Il est question ici de l’attirance physique, le désir ou encore le plaisir.
C’est en quelque sorte cet amour soudain que l’on ressent pour une personne.
Ce type d’amour est souvent celui des débuts d’une relation, lorsque tout est beau et nouveau. Notre chair, nos 5 sens s’y plaisent parfois même avant de connaître en profondeur cette personne.
On se met à ressentir ces petits « papillons » dans le ventre lorsqu’on est en présence de l’autre, on apprécie passer du temps avec elle, nos yeux ne voient que sa beauté, le toucher, le son de sa voix… Bref, c’est de cet amour des 1ers jours dont il est question.
Cet amour est ce sur quoi en général, on commence à tisser une relation mais il ne faut pas s’arrêter là.
En effet, l’amour Eros n’est pas mauvais mais il ne peut suffire car très vite la chair se lasse.
Vous l’aurez donc compris, l’Éros frappe l’œil et attire pour avoir envie de former la relation mais il ne la conserve pas sur le long terme.

2) L’amour « PHILEO »

C’est l’amour que l’on peut qualifier d’amour « humain » ou encore « naturel ». C’est le cas qui se rapproche le plus du « Je t’aime » lambda; on tombe amoureux, on se dit l’aimer de tout notre cœur et que rien ne pourra nous séparer.
On promet s’aimer pour le meilleur mais ce vœux tient rarement lorsqu’il s’agit du pire.
L’amour « phileo » est un amour conditionnel. C’est à dire que tout peut aller dans le meilleur des mondes mais la trahison par exemple peut facilement évincer cet amour.
Quelqu’un qui aime ainsi aimera en fonction des circonstances et des aléas de la vie; un peu aujourd’hui, beaucoup demain, moyen lors d’une dispute par exemple.
Dans la Bible le 1er miracle de Jésus a été lors d’un mariage (Les noces de Canaa Jean 2: 1-11) alors qu’il manquait de vin. C’est alors que le Seigneur a transformé l’eau en vin, un vin nouveau.
Remarquez que ce n’était pas un vin qui venait des hommes mais un vin « créé » par Jésus.
Nous pouvons l’assimiler à cet amour « phileo » qui est le 1er vin et l’amour agapao qui sera en fait le vin nouveau.
Tôt ou tard, dans le mariage le vin viendra à manquer et c’est l’amour de Dieu qui lui n’a pas de fin qui redonnera vie à cette bénédiction.
Donc ce type d’amour est certes plus profond que le 1 er mais il reste cependant insuffisant pour bâtir un foyer solide et équilibré.

3) L’amour « AGAPAO »

Amour divin ou amour de Dieu, amour inconditionnel ou encore amour désintéressé.
Ce dernier est parfaitement représenté en 1 Corinthiens 13 versets 4-8 (version Semeur): « L’amour est patient, il est plein de bonté. Il n’est pas envieux, il ne cherche pas à se faire valoir, il ne s’enfle pas d’orgueil. 5 Il ne fait rien d’inconvenant. Il ne cherche pas son propre intérêt, il ne s’aigrit pas contre les autres, il ne trame pas le mal. 6 L’injustice l’attriste, la vérité le réjouit. 7 En toute occasion, il pardonne, il fait confiance, il espère, il persévère. L’amour n’aura pas de fin »
Cet amour là. Un amour si profond, si puissant et qui ne se finit pas.
Dieu est lui même la définition parfaite de l’amour. Et nous avons été crée à son image, capable donc d’aimer comme lui ( Genèse 1:27). D’ailleurs la Bible déclare « Maris aimez vos femmes comme Christ à aimer l’Eglise » (Éphésiens 5:25) et « Femmes, soyez soumises à vos maris comme au Seigneur » (Éphésiens 5:22). Ces 2 passages démontrent bien que l’homme et la femme sont capable d’exprimer l’amour « Agapao ».
On dit que cet amour est désintéressé car il ne dépend pas des circonstances. On peut ainsi parfaitement le définir encore comme étant le fait de donner de l’amour sans s’attendre à en recevoir en retour. Nous donnons parce que nous aimons; tout simplement. Comme Jésus l’a fait sur la croix. Il a donné pour nous sans rien attendre de notre part.
Pour bâtir un foyer solide à la gloire de Dieu vous aurez besoin de cet amour et vous devez aimer de cet amour pour justement pouvoir supporter le pire qui puisse arriver. Bien que, peu naturellement manifesté, cet amour est déjà en nous. Cependant, nous devons l’apprendre. Apprenez à aimer comme Dieu.

En une phrase :

Éros est utile mais très limité, Phileo est humain et plaisant mais insuffisant, Agapao est nécessaire et voulu par Dieu.

 

Publié par

Fondatrice et rédactrice en chef de Whataboutthelove, enseignée et transformée par la grâce de Dieu, son désir est de transformer par ses mots la vie, le foyer et le mariage de ses lecteurs.

Un commentaire sur « Connaitre les 3 types d’amour pour vivre un amour qui ne finit pas »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s