[WATPRAY]Des qualités essentielles pour un temps exceptionnel dans la présence de Dieu (3)

Pour débuter avec cet enseignement, la première chose à faire est de comprendre et d’accepter le fait que, peu importe tes erreurs, tes manquements, tes faiblesses, ton degré de foi, ton infidélité, ton niveau de consécration, peu importe toutes ces choses, tu restes digne d’approcher le trône du Roi qui n’est autre que ton PERE.

Dieu t’aime ! Lorsque tu t’égares ça lui déchire le cœur et il attend patiemment que tu reviennes. Et lorsque tu reviens ne t’attends pas à être condamné car c’est à cause de cela que beaucoup n’ose pas revenir. Ce sont les hommes qui condamnent mais Dieu t’accueille à bras ouvert et non pas pour te punir mais pour te redonner la couronne de gloire que tu as délaissé. De la même manière que le fils prodigue, lorsque tu décides de revenir à la maison, lorsque tu assumes ta responsabilité et tes fautes, que tu t’humilie et que tu reviens à la maison, il donne une fête en ton honneur. Beaucoup ne reviennent pas à Dieu après des années loin de lui par peur, par culpabilité, à cause du regard des autres, à cause de la condamnation des autres or c’est la manière pour l’ennemie de te garder à l’extérieur ! Si le fils prodigue s’était interrogé sur l’amour de son père à son égard il ne serait sans doute jamais revenu et il serait passé à côté. Comprenez que l’amour de Dieu est « large, long et profond » Ephésiens 3 :18. Il est écrit que quand bien même une femme abandonnerait son enfant lui ne t’abandonnera pas.

Alors que personne ne te fasse croire, ni toi-même, que tu es indigne d’appeler ton papa. Que personne ne te fasse croire qu’il ne t’écoutera pas. Certes il est écrit que nos péchés sont des obstacles à nos prières mais il est aussi écrit que son amour pour nous est éternel et que même si nous avons été infidèles, Dieu ne renonce pas à être fidèle. (Voir Romains 3: 3). Soit donc rassuré, Dieu désire aussi t’écouter, il désire ardemment te parler. Il attend avec beaucoup de patience ton appel vers lui.


De toutes les prières que j’ai pu faire dans ma vie, les moments qui ont été exceptionnels ont été ces prières qui n’étaient pas calculées, ces prières où je laissais monter dans ma bouche les pensées de mon cœur ; ces prières en réalité, remplies, inondées, de sincérité et de simplicité.

L’apôtre Paul dit en 2 Corinthiens 1: 12 « Voici en quoi nous pouvons être fiers:  comme notre conscience en témoigne, nous nous sommes conduits dans le monde, et particulièrement envers vous, avec la simplicité et la sincérité qui viennent de Dieu , en étant guidés par sa grâce et non par la sagesse humaine.» Il était fier de sa conduite simple et sincère. Pour dire que ce genre de conduite vaut bien plus que notre sagesse humaine remplie de réflexion et de doctrine selon les hommes. Beaucoup disent que parce que Dieu est Saint, pour l’approcher il faudrait l’être tout autant et « faire la révérence » car tu t’approches du Roi. Mais le Roi est ton père.

Il est à la fois très haut mais aussi très près. Il s’est rendu accessible en envoyant son propre fils mourir sur une croix pour toi, parce qu’il t’aime. Il ne met aucune distance entre lui et toi, au contraire, il a tout prévu pour que tu puisses accéder, sans protocole, sans condition à son trône de grâce. Alors ne comptes plus sur ta sagesse humaine. Commence à le voir comme un père et approche-toi comme un enfant.

Être simple c’est, par exemple, s’assoir et dire dans un moment de faiblesse : « Papa, s’il te plait j’ai besoin de toi. J’ai très mal par rapport à cette situation et je ne sais pas comment la résoudre. Il est vrai que j’ai peut-être créé cette circonstance à cause sans doute de ma désobéissance et de ma rébellion. Je reconnais que je ne suis pas facile tous les jours mais quand tu regardes au plus profond de moi-même j’ai vraiment ce désir de te plaire mais il y a des moments où je n’y arrive pas. Papa vient à mon secours et donne-moi la force, le désir ardent, de tout faire selon ta volonté. Heureusement pour moi que tu me conserves ta bonté. Aide-moi à te plaire. »

Ce genre de prière est souvent faite quand on est à bout or elle devrait être notre genre de prière quotidien. Révéler l’état de son cœur, parler à cœur ouvert, parler avec de simples mots, parler comme un enfant. C’est cela être simple dans sa prière.

Ensuite, ne cache rien au Seigneur car de toute façon il sait d’avance ce que tu penses avant même que tu y penses d’ailleurs. N’ai pas honte d’avouer tes torts ou tes transgressions car il a assez d’amour pour t’accepter malgré tout. Combien de fois j’ai pleuré auprès de Dieu mon père parce que je commençais avoir honte de tout le temps demander pardon pour la même chose. Mais je me rappelais toujours que son amour est éternel. La honte que je ressentais était un sentiment nécessaire pour me pousser a vraiment réaliser la grâce d’avoir un Dieu, un père comme lui, fidèle et patient. Je ne me trouvais pas indigne parce que je savais ce qu’il disait sur son amour pour moi mais j’avais mal de lui faire du mal. Et cette honte ne m’a pas empêché de venir encore et encore vers lui car Dieu ne condamne pas, il libère. Ce sentiment de honte n’était pas de la condamnation mais une prise de conscience et une libération qui pousse à grandir et a vraiment changé. Tout ça pour dire, n’ais pas peur de parler à ton père. Sois toujours sincère.

Parle lui comme à un ami intime. Un ami intime ne condamne pas, il ne juge pas, mais il corrige avec douceur, il avertit avec douceur et il aime sans condition. Approche-toi comme un enfant et laisse parler ton cœur avec sincérité.

Tu as peur ?  Dis-lui que tu as peur ?  Et alors ?  C’est normal d’avoir peur car la peur est une émotion mais ce qu’il ne veut pas c’est que nous soyons dominés par la peur. Or le fait de lui dire nous libèrera. Souvent nous avons honte de dire les choses avec sincérité parce que nous regardons à ce qu’en dit la parole. Ainsi, par exemple, avouer qu’on a peur reviendrait peut-être à désobéir à ceci : « N’aie pas peur. Je t’ordonne de prendre courage » Josué 1 :9 ; ou en tout cas à ne pas être à la hauteur de ce que Dieu attend. Par conséquent, si nous avouons notre peur, nous pensons qu’il nous châtiera parce que selon nous, nous avons péché. C’est comme si, dire les choses attirerai la condamnation sur nos vies.

Les amis, Dieu est bon. Il est surtout bon avant d’être le Dieu qui frappe. Ne changeons pas son visage à cause de ce que nous avons entendu. Il sait être ferme et châtier comme tout bon père mais il est surtout bon et aimant. Lorsque tu auras pris conscience de cette vérité, je crois qu’elle te libèrera dans ta vie de prière. Et crois-moi, que tu commenceras à parler avec ton cœur, sans crainte, avec sincérité, et c’est là que tu verras miracles, prodiges, délivrance, dans ta ta vie.

Dieu veut que tu sois sincère avec lui, n’ai pas honte, de ta « nudité » comme Adam dans le jardin d’Eden qui lorsqu’il a découvert qu’il était nu à commencer à se cacher de Dieu alors qu’il avait toujours été nu.

La connaissance du bien et du mal qu’il a eu en mangeant le fruit est venu semer la confusion en lui. La connaissance bonne et mauvaise l’a éloigné de Dieu parce qu’il a commencé à cacher et se cacher, à avoir honte et ainsi ne plus être sincère, vrai, libre, simple, avec son père.

Se cacher (sa personne, son état, ses fautes) c’est ne pas être honnête avec Dieu, c’est ne pas être sincère et en général nous nous cachons à cause de ce que nous avons entendu, à cause de la connaissance que nous avons, tout comme Adam. Nous nous basons sur les dires des autres, ces dires là que l’ennemie utilise pour nous cacher de Dieu, nous faire culpabiliser pour que nous ne venons pas à lui, pour que nous lui cachons nos transgressions ainsi pour ne pas avoir notre liberté et délivrance. C’est alors que, tout comme Adam nous nous retrouvons éloignés de Dieu.

Mais je t’encourage à ne plus avoir honte.

Viens avec tes faiblesses en t’appuyant sur la vérité de sa parole et il te formera. Viens avec ce qui te fait honte, ce que les hommes condamnent et il te délivrera. Viens avec ta personne entière et là où les hommes t’ont méprisé, condamné, rejeté ; il t’acceptera, te soignera, te remplira d’amour et te dira : « Vois-tu, parce que tu m’as fait confiance, parce que tu as été honnête, parce que tu n’as pas eu peur de moi, mais tu m’as d’abord vu comme le père que je suis, alors je tisserai avec toi la toile solide d’une relation forte entre nous. Car on devient mon intime quand on me fait confiance et qu’on se livre à moi d’un cœur sincère

Tu l’as donc compris la sincérité de cœur et la simplicité sont des qualités essentielles pour bien prier. Cela te permettra d’accéder à des grâces que tu ne peux avoir si tu es dans le contrôle et l’hypocrisie.

Publié par

Fondatrice et rédactrice en chef de Whataboutthelove, enseignée et transformée par la grâce de Dieu, son désir est de transformer par ses mots la vie, le foyer et le mariage de ses lecteurs.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s